entette

J’ai testé pour vous… la cité de l’Océan de Biarritz.

Arrivé à l’intérieur de cet édifice, l’hôtesse d’accueil me demanda comme souvent si j’étais accompagné. Je cherchais un panneau indiquant les tarifs mais aucun d’eux ne mentionnait : personne handicapée. Je répétais tranquillement, tout en sortant mon porte monnaie, que je voulais payer mon entrée. Elle se leva pour traverser la pièce puis en haut de l’escalier appela un de ses collègues sans aucune discrétion : « Hep tu peux tu venir, il y a un problème »
Nous n’étions que deux… j’en ai conclu que j’étais un problème. Son collègue était surement occupé à quelque chose, il a bien fallu qu’elle se débrouille. En allant vers elle, elle a enfin aperçu mon porte feuille et m’ a dit : « pour vous c’est gratuit » puis elle m’ a ouvert la porte et m’a appelé l’ascenseur. Ce tarif aurait été écrit, nous aurions gagné du temps.

En bas son collègue m’accueillit et me montra rapidement comment prendre le gros écouteur et appuyer sur le bouton avec un drapeau français. Me voyant faire il repartit tranquillement vaquer à son occupation. Et me voilà plongé dans l’histoire de l’Atlantide racontée par un bonhomme animé qui murmurait à mon oreille. Le comptoir auquel était attaché cet écouteur portable étant trop haut je dus me lever pour le reposer. Me rasseoir pour aller à l’autre borne, me relever pour prendre l’écouteur suivant et appuyer sur le bon bouton et écouter un épisode du voyage de Christophe Colomb… très intéressant mais très fatigant.
Après il n’y avait plus de boutons mais des écrans tactiles. Il a fallu donc que je me concentre pour appuyer au bon endroit de l’écran tout en gardant à la main l’écouteur attaché à chaque borne.
Puis viennent deux salles proposant deux animations vidéo… ouf du repos !
Dans la salle suivante les écrans tactiles n’étaient plus au mur mais par terre. En plus de tenir l’écouteur il fallait que je glisse un peu dans le fauteuil pour sélectionner avec le pied la langue et la séquence que je voulais écouter. Tout ceci était très intéressant et à réveiller en moi le goût des sciences que j’avais lorsque j’étais étudiant.
En redescendant l’interminable pente qui conduit au parking je me demandais sans cesse si j’avais été dans un musée ou dans une salle de sport (gratuite). … Cette nuit là j’ai bien dormi !

bdp